6 mai 2015

1000 crayons pour la liberté d'expression

1000 crayons pour la liberté d'expression #jesuischarlie
1000 crayons pour la liberté d'expression #jesuischarlie
1000 crayons pour la liberté d'expression #jesuischarlie
1000 crayons pour la liberté d'expression #jesuischarlie


Alors voilà. Ça y est.

C'est bon.

On y est.

Respire.

Essaie de le dire.

Sentiment de fierté. Sourire léger. Pommettes saillantes. Satisfaction. Diaphragme ouvert. Vague dans la poitrine. Émotion.

Bref, j'ai été éditée pour la première fois.

"1000 crayons pour la liberté d'expression", c'est un beau projet d'initiative marseillaise lancé suite aux attentats survenus en début d'année. #jesuischarlie avait été notre réplique à la barbarie, et l'émotion avait soulevé les gens de France et d'ailleurs. Le moment, la force, la portée de l'événement... ces jours de Janvier furent historiques.

Pour ne jamais clore le chapitre, pour s'ériger en pilier défenseur, pour ne jamais céder du terrain, pour porter haut les couleurs de nos plus belles valeurs, un appel avait été lancé, relayé par Le Monde, auprès des professionnels de l'image, leur demandant d'imaginer un visuel, de dessiner, comme Cabu, comme Charb, comme Tignous, comme Honoré, comme Wolinski, les contours de ce droit fondamental à la liberté d'expression.

Mon visuel s'affiche donc au fil des pages de ce livre, aux côtés de 999 autres, venus du monde entier. Honneur.

Je me sens particulièrement fière d'avoir pu participer à ce projet, et particulièrement deux fois plus fière d'avoir posé ma pierre sur papier pour une cause si belle, si juste, si grande que celle de la liberté d'expression.

Le livre est actuellement en vente sur le site de l'éditeur et s'apprête à débarquer dans la grande distribution d'ici quelques semaines.
Si tu l'achètes, je ne toucherai pas un centime, non, non. C'est pas le but. L'intégralité des bénéfices de vente sera reversée à Reporters Sans Frontières.  





1000 crayons pour la liberté d'expression
19€ éditions Le bec en l'air


Résumé : Suite à l’attentat survenu à Paris dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, la Friche la Belle de Mai (Marseille) a pris l’initiative de s’associer à la Fête du graphisme (Paris), à la section française de l’Alliance graphique internationale et à l’Alliance française des designers. Ensemble, via leurs sites internet et les réseaux sociaux, ils ont convié graphistes et dessinateurs du monde entier à concevoir une image pour la liberté d’expression. En 10 jours, près de 1000 personnes issues de 43 pays ont répondu à l’appel.
Ce livre, mis en page par l’affichiste Michel Bouvet, qui rassemble la plupart des créations réalisées alors, témoigne de l’immense émotion suscitée par cet événement et de la volonté farouche des auteurs de préserver le droit à l’impertinence et à l’humour. Il est aussi un exemple de la formidable mobilisation que peuvent générer, en temps réel, les nouveaux modes de communication.
Le sociologue Dominique Cardon accompagne cette somme d’images d’un texte qui analyse la diffusion du hashtag #JesuisCharlie et le phénomène récent de déplacement de l’acte militant de terrain vers un activisme numérique, renouvelant les modalités de l’engagement citoyen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire