18 nov. 2014

Pimp my recyclage

Parce que je crois profondément en les vertus du recyclage (et que je roule pas sur l’or et que c’était les soldes chez Cultura), j’ai raclé mes fonds de tiroirs pour offrir une touche moderne à mon quotidien visuel.

Alors voilà, faire du neuf avec une bourse de pauvre de la vieille matière, c’est easy.
Il te faut :
  • du carton plume noir.
  • des bouts de formes en carton contreplaqué dans le rayon des trucs dont plus personne ne veut soldes, ici des chaises de bureau.
  • de la peinture acrylique si tu veux appliquer un fond uniforme sur tes formes.
  • trois Posca de couleurs différentes.
  • un vieux tableau offert en 2007 par tes copines, plus vraiment au gout du jour le tableau, mais les copines si, c’est pourquoi elles ne s’en apercevront même pas ne se froisseront pas de cet affront que je leur fais.
  • un Koutaro, à comprendre, un cutter. Le mien porte un surnom en souvenir des nombreuses  épreuves vécues ensemble en école d’art lors du péril de la Marie-Louise. 
  • une planche à découper, pour ne pas découper ton bureau, parce que Koutaro, il fait plutôt bien son travail.
  • un Té à dessin, pour tracer et couper des traits bien droits.
  • du scotch double face au cas où au bout de deux semaines tu veuilles de nouveau changer la déco.
La recette est genre très basique, et tient en trois lignes :
Tu prends tes poscas, tu dessines ce que tu veux sur tes chaises en prenant garde à ce qu’il y ait quand même une unité graphique (moi j’ai choisi l’axe géométrique) entre les trois, tu découpes la forme intérieure de ton cadre dans ton carton plume, tu la placardes au fond du cadre et tu scotches tes petites chaises dessus de manière harmonieuse, et tadaaaaa, en moins de deux heures et pour moins de 10€, t’as quelque chose de pas trop dégueu à te mettre sous les yeux dans les périodes les plus funky de ton vague à l’âme. Enjoy.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire