27 avr. 2015

Safe trip in Provence #Luberon

















Safe trip dans la plus belle des régions : la Provence.
Au fil des ans, je mesure ma chance d'y avoir grandi, et ma joie de la redécouvrir, d'un oeil souvent différent, jamais déçu.
Petite immersion d'Avril dans le Vaucluse, ma région-joyau, de part et d'autre du massif du Luberon.

Cucuron : Petit village un peu hors normes qui aime bien se ponctuer d'événements tous plus excentriques les uns que les autres, au rythme des saisons.
Nouveau Rendez-vous d'Avril : le festival de théâtre de rue Le grand ménage de Printemps.

La forêt de Cèdres : Parait-il une des plus belles d'Europe. Le domaine s'étend sur de nombreux hectares et la balade s'effectue sur des kilomètres. Forêt aménagée cependant. Pour le charme sauvage, il faudra repasser. Mais la balade reste agréable.  L'idéal : l'arpenter à vélo.

Lacoste : Une découverte. Comme quoi on peut arpenter une région depuis son enfance et ne pas tout connaître d'elle. Lacoste, c'est le village du marquis de Sade, petit parisien effronté héritier de la maison de Sade, une des plus anciennes maisons de Provence. A Lacoste, il ne séjournera que brièvement, venu s'y cacher lors des représailles que lui vaudront ses incartades. A la révolution, le domaine est pillé et la famille de Sade destituée. Complètement en ruine, le village doit sa rédemption très récente à Pierre Cardin, qui l'a carrément racheté brique après brique et aime à le rénover pour lui rendre son panache d'antan. Lacoste abrite aussi en ses murs une antenne de la prestigieuse école américaine Savanah College of Art and Design, et ça se sent partout dans ses rues.

Bonnieu : Village perché bâti dans les hauteurs, le panorama depuis le sommet de Bonnieu est particulièrement pittoresque. Plus urbain que ses pairs, Bonnieu regorge de petits shops à découvrir au milieu de petites traverses au charme intact. John Malkovitch y possède une résidence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire