12 août 2015

Aux tableaux !





Aux Tableaux ! c'était un peu l'expo phénomène de l'été à ne pas rater.

Evénement assez inédit à Marseille, c'est sous l'impulsion de l'atelier Juxtapoz que cette bouffée d'art déjà ventée par les médias parisiens s'installe entre le Cours Julien et la Préfecture. Paris qui nous envie de l'art ? Y a vraiment de la nouveauté dans l'air !

Nichée dans une élégante bastide du XVIIIème, autrefois appelée "Flotte de la Buzine", classée monuments historiques depuis peu, l'exposition s'empare des 4500m2 qu'offre l'édifice, anciennement aménagée en école, que certains avaient pu connaître sous le nom d'Ecole St Thomas d'Aquin.

Ecole avec son préau, sa cours de récréation, ses nombreuses salles de classe, désormais fermés depuis quelques années.

Repéré comme, le bâtiment poursuit sa 3ème reconversion cet été.

40 artistes et plasticiens, venus d'ici et d'ailleurs, investissent les lieux pour cette résidence éphémère. C'est autour de leur vision de l'école et des symboles qu'elle leur évoque qu'il est demandé aux artistes de créer.

Parmis tous la liste de tous les créatifs présents, dont peu de locaux, on peut citer le petit Neuröne, dont j'ai partagé la formation en Art ces dernières années.
Mais visuellement, Stephane Parrain {Onde de formes} et Olivia de Bona {L'heure de sieste} resteront mes ultra préférés.

Comme la plupart d'entre nous, j'ai particulièrement adoré cet après midi entre les murs d'Aux tableaux !

On déambule dans les salles, la curiosité piquée à chaque fois. Certaines installations sont excellentes, certaines le sont moins : la surprise est au rendez-vous derrière chaque porte.

Pour ne rien gâcher, un espace bar/ restauration se tient dans une cours ombragée. Le chill avec café ou les tablées avec amis s'y prêtent parfaitement.
Le mercredi soir, c'est happening. Attention, c'est full. Noir de monde. Une longue file d'attente qui n'avance pas peut venir à bout de tes nerfs.

Le principe est simple, une adhésion pour la modique somme de 2€, et tu peux revenir sur les lieux de l'expo autant de fois qu'il te plaira. Autant te dire que ça vaut largement le coup, ne serait-ce que pour revenir profiter du resto/bar/salon de thé à l'ombre des figuiers et des manifestations nocturnes que nous servent les artistes.

On ignore quelles seront les ambitions futures du lieu. Mais vu le succès retentissent de l'expo, il y a fort à espérer que l'ancienne école St Thomas d'Aquin fasse reparler d'elle. On l'espère dans la lignée de la Villa Alliv, nouvel espace cosy susceptible de s'aménager en centre d'art ponctuel.

Bref, expo à ne pas manquer !

Ici, quelqu'un qui en parle très bien.

___________________________________________________________________________________________________________________

Aux tableaux !

Ecole Saint Thomas d'Aquin, 23 rue Dieudé, 13006 Marseille
Du 10 Juin au 10 Octobre 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire