3 nov. 2016

This is Halloween !









Disons que certaines choses nous viennent plus facilement que d'autres.
Et que pour moi c'est l'attrait du noir, du sombre, du mystère, du burtonien, de l'ésotérique, qui me happe et me fait tourner la tête. Inlassablement.

Je n'aurais pas cru avoir tant de facilités à trouver quelques petits objets dans mes possessions pour arranger un décor d'Halloween party aussi crédible en si peu de temps, la contrainte de la cheville folle n'aidant pas (du tout).

Et pourtant, avec un petit budget, beaucoup de recyclages et un peu de patience, beaucoup de choses sont possibles.

Ci dessous une liste d'idées, des explications DIY.

Happy Halloween !









Toiles d'araignées noires

____________________

Temps : 1h
Coût : 3€
Matériel :
- toile d'araignée, achat Gifi, similaire ici 
- une échelle



Effet bluffant, niveau de facilité très acceptable. Requiert un peu d'astuce et d'habileté. La toile noire se tire tant et plus, pour un effet des plus optimals.

Necessité première de l'attacher à un support, à moins que tes murs ne soient recouverts de crépis. Bord d'un meuble, clou, écran d'ordi, lampe, les possibilités sont multiples.
Pour un effet assez spectaculaire, je te conseille de monter ta toile jusqu'au lustre. Nous on l'a déployée de la porte jusqu'à la fenêtre en passant par les luminaires, telle un gigantesque piège au dessus du canapé et de la table basse.

L'interêt, c'est aussi de llaisser flotter sa toile à des endroits forts de la pièce. Nous on a recouvert nos lampes en papiers, entre autres.

On a aussi cherché à recouvrir nos portes déjà flippantes de base d'un voile de toile noire, pour un effet très fantomatique. A certains moments, ça m'a rappelé Stranger Things, ce qui est une très bonne nouvelle en terme d'effet flippant mais une mauvaise si comme moi tu donnerais beaucoup pour oublier Stranger Things.

Pour l'arrêter et la faire se rejoindre à d'autres pans de toile, rien de plus simple. Il suffit de la frotter un peu entre ses doigts pour la rendre électrique, et puis de la glisser sur elle même. Elle n'aura pas de difficulté à se mêler à ses autres pans. Attention quand même : bien que très élastique, trop tirer peut la faire se craquer.

Astuce : en laisser un morceau pendre dans un endroit de passage, histoire de voir ses amis barbus s'emmêler les poils.






L'arbre mort

___________

Temps : 2h
Côut : 4€
Matériel :
- ciseaux
- deux feuilles raisin noires, j'ai utilisé celles-ci
- du masking tape
- des feuilles blanches A3 (des cheap, elles vont servir de gabarit)
- un crayon à papier


L'arbre mort , c'était la grosse impro du jour. Si tu me connais un peu, tu te doutes bien qu'il fallait que je case un arbre mort quelque part. Pour une ambiance burtonesque, c'est déterminant.
Long et fastidieux, je n'aurais pas cru galérer autant. Option budget très serré, huile de coude level up.

Etape 1 : Scotcher les feuilles blanches sur le mur, suffisamment pour recouvrir la surface voulue. Moi j'en ai utilisé 5.

Etape 2 : Dessiner son arbre mort. Veiller à bien prendre son temps, c'est l'étape la plus cruciale.

Etape 3 : Découper les formes blanches, puis les reconstituer au sol, à l'aide du scotch.

Etape 4 : La plue reloue. Reporter les formes blanches sur les feuilles noires, à l'aide du crayon. Puis les découper une à une. Afin de gaspiller le moins possible de papier noir, j'ai utilisé chaque recoin de ma feuille raisin, m'obligeant à partitionner les branches et à me casser la tête à les reconstituer au sol puis à les assembler sur le mur. Option budget non serré : ne pas s'emmerder à couper des petits bouts et tout tout tailler dans des grandes feuilles.

Etape 5 : Tout reconstituer au mur, assembler entre elles les parties de l'arbre avec du masking tape, et coller le tout sur le mur, toujours à l'aide du masking tape.

Tadam ! Lui, j'ai sué pour le construire.
Il va rester tout le mois là où il est, tiens. #passionarbresmorts









Les potions

_________

Temps : 5 min + 1h de temps de sechage en amont
Coût : 100% recyclage
Matériel :
- une feuille de papier
- du thé
- des vieilles fioles
- deux stylo feutres, deux épaisseurs
- des ciseaux
- du scotch


Etape 1 : Placer une feuille de papier sur une surface plate, une planche à découper par exemple, et badigeonner de thé tant que possible. Laisser le papier absorber le tout environ un quart d'heure, puis le déplacer de sa surface trempée pour le faire sécher (1h de séchage environ)

Etape 2 : Découper la forme alambiquée d'une étiquette vintage et écrire le nom de sa potion avec des consonnances latines pour plus de panache (moi je me suis pas cassée la tête : Putricius et Amortentia), en lettres capitales, sans oublier de souligner les rebords de l'étiquettes, c'est le moment de

Etape 3 : Remplir les fioles d'un liquide coloré.

Amortentia : // De l'eau et du vin. Tout simplement. Ne pas mélanger pour un effet plus creepy.

Putricius : // Une demi cuillière à café de poudre de Sidr  (marche très bien avec du thé matcha aussi). La poudre ne se mélange pas facilement dans l'eau et crée des amas putrides, idéal pour l'effet recherché.






Le hachoir

_________

Temps : 1 min
Coût : 100% recyclage
Matériel :
- un vieil hachoir (celui-ci date du début du siècle, et appartenait aux arrières grand parents de mon mec, mais tu peux en trouver un ici )
- une betterave

Etape 1 : Couper une betterave en deux.

Etape 2 : Planter son hachoir dans une moitié de betterave. En biais, pour un meilleur effet.

Etape 3 : C'est fini. Easy.


A savoir : au bout de quelques heures le hachoir planté en biais tombe naturellement à plat. Fucking attraction terrestre.
Et sinon : Pour un effet plus horrifique, tu peux rajouter du faux sang sur la betterave et le hachoir si le coeur t'en dis. Moi je me sentais pas de tout nettoyer le lendemain.



Les chandelles dans des bouteilles de vin

_________________________________
Temps : 15 min
Coût : 100% recyclage
Matériel :
- bouteilles de vin
- chandelles (ici 5)
- emballages de babybel en cire (ici une seule)

Conseil de base : recouvrir son plan de travail d'un papier qu'on a pas peur de salir. Les taches de cire, c'est la misère à faire partir à mains nues.

Etape 1 : Rabotter le cul des chandelles sur 1 cm, histoire qu'elles puissent se glisser dans les bouteilles, mais pas trop non plus, faut pas que ça glisse Alice, faut que ça résiste et prouve que ça existe.

Etape 2 : Allumer une chandelle. Faire fondre un peu de sa cire sur le goulot de la bouteille, et positionner tout de suite sa chandelle dans la bouteille. La cire doit aider à adhérer parfaitement. Veiller à maintenir droit la chandelle quelques secondes, le temps que la cire se durcisse.

Etape 3 : La chandelle toujours allumée, tremper la cire de babybel dans la cire fondue de la chandelle autour de la mèche. La cire de babybel fond à son contact et se répand le long de la chandelle, en fonction du mouvement qu'on lui donne. 








Les chauves souris 

________________

Temps : 30 min 
Coût : 0,99€
Matériel : 
- du papier noir
- un crayon
- des ciseaux

Les étapes du DIY à retrouver ici : DIY Halloween bats






Les coloquintes 

____________

Temps : le temps d'aller au marché
Coût : 8€  le panier de 15 au marché


Liste d'objets supplémentaires :
__________________________

- la baguette d'Harry Potter (coffret DVD)
- Kendrick's Gin & Roof Eye, de jolies bouteilles données (vides) par notre barman préféré
- un beau livre : Mes recettes de Sorcière de Brigitte Bulard-Cordeau 
- une plante carnivore sous une cloche
- un chou (1,50€ au marché)
- du tissu noir
- un ou deux bocaux transparents
- des petites fioles
- des bougies
- des bêtises de farces et attrapes d'Halloween type araignées, yeux et crânes







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire