22 déc. 2016

Plaisir des papilles à Londres


beany green manger a Londres plaisir papilles


Parce que Londres est peut-être la capitale de la gastronomie, la cuisine dans cette ville, à l'image de ses habitants, cosmopolite, est à couper le souffle : de mémoire d'estomac, je n'ai jamais aussi bien mangé que lors de ces séjours dans la capitale anglaise, rapport au fait que les découvertes sont possibles à tous les coins de rues, et que l'Angleterre, très veggie friendly, a la particularité de proposer une carte si riche de plats végétariens que le choc est rude pour mes papilles...

Quelques bonnes adresses :)

 Beany Green
_____________

Un café australien qui propose de très cool brunchs, le samedi comme le dimanche. Situé en plein Little Venice, à deux pas de la maison, c'est une habituée qui nous a indiqué l'adresse. Et ce fut un gros coup de coeur que le Beany Green ! Dans un cadre chaleureux, de la cuisine inhabituelle "healthy food, sexy salad and beautiful cocktails" nous est servie.

Sur le comptoir, le staff a carte libre pour te communiquer quelques petites choses. Ça va du Joyeux Noël, au cout de gueule contre la reine qui refait la déco de Buckingham au frais du contribuable, et on te propose même de voter pour la pire chose de 2017 : le Brexit, la présidence de Trump pour la 3ème guerre mondiale.

J'ai commandé un Avocado Charcoal et n'ai pas été déçue du voyage : Mon assiette de toast d'avocat et oeuf mollé sur du pain de charbon (charcoal sourdough), le tout relevé de cacahuètes et d'épices inconnues était juste inoubliable.

Suite à mon cliché sur instagram, le restaurant m'a proposé de participer à un concours pour gagner un brunch pour deux personnes, une initiative qu'ils ont l'air de lancer tous les mois. Et pour cause : Beany Green (à Paddington) avec le Daisy Green (à Marble Arch) forment une chaîne de restauration qui ouvrira prochainement son troisième restaurant, le Timmy Green à Londres.
Bref, un très chouette endroit, goûtu, inhabituel, healthy, pas très cher et super agréable. Je recommande !
Beany Green Unit 6C, Sheldon Square, London W2 6EZ,



pop brixton manger a Londres plaisir papilles

 Pop Brixton
____________

Pop Brixton c'était le lieu à choisir d'investir pour un samedi soir.
Situé dans le quartier montant de Brixton, au Sud de Londres, c'est au bout d'une rue un peu coupe gorge, pas la plus chic de Londres, que se trouve ce bâtiment construit par superpositions de conteneurs.

Univers alternatif, dress code décontract', grosse qualité gustative, on a chillé sur des tables, de jolies lanternes au dessus de nos têtes dans une ambiance électrique.

Musique, mode, cuisine, danse...

C'est festif.

J'ai carrément retrouvé l'esprit de la Friche de la Belle de Mai marseillaise, en plus pointu, et plus cosmopolite.

L'ambiance est plutôt jeune, bobo, décontract, branchée et pourtant loin du phénomène de gentrification. Au milieu des stands de food, quelques concept stores. Vêtements, chaussures, sacs et objets déco.

Et puis dans la grande salle, à ciel presque ouvert, le brouahaha de centaines de personnes, une cigarette au bord des lèvres, buvant des verres avec leurs potes, le tout face à une scène où se trémousse une chanteuse,

Culinairement parlant, Pop Brixton est un must. On n'y va pas que pour l'ambiance, non, non, non. On y va aussi et surtout... Pour la cuisine, car Pop Brixton c'est la cuisine du monde entier. A la façon d'un grand food market, des dizaines de stands se sont investis des conteneurs et proposent de savoureux plats d'à peu près tous les pays du monde. Mexicain, allemand, ghanéen, italien, américain, chilien, chinois, australien...

Comme partout en Angleterre, on trouve du végé très facilement, pour le plus grand plaisir d'une catégorie grandissante de la population mondiale.

Moi j'ai arrêté mon choix sur les ramens de Koi Ramen, et je n'ai pas été déçue du voyage : c'est simple, je n'en avais jamais mangé d'aussi bonnes. Tout simplement succulentes, j'aurais léché mon bol jusqu'à la dernière goutte, et le bras du cuisinier avec, si la bienséance ne m'en avait pas empêchée.

Un peu plus loin, un stand de drinks. On y sert du Bloody Mary, du Gentleman je sais plus quoi, le tout préparé sous tes yeux, avec des aliments healthy. Moi j'ai pris un Green power, un mélange de pommes, de kale et de citron au gin.

Pop Brixton c'était beau à voir, chouette à entendre, cool à sentir, délicat à respirer et inoubliable à goûter : Bref, on s'en est pris plein les sens. A faire absolument.

Attention : prévoir de l'argent liquide. Ils sont pas tous équipés d'un appareil à CB. Pour £12 tu t'es fait un plat de ouf avec un cocktail. Une adresse à retenir, définitivement !
Pop Brixton 9 Brixton Station Rd, Brixton, London SW9 8PQ


boiler house food hall manger a Londres plaisir papilles


 Boiler house food hall
____________________

Plutôt bien caché dans le très chouette quartier underground de Brick Lane, Boiler house food hall, c'est un food market de qualité qu'on ne fréquente pas pour la beauté du lieu, mais pour sa qualité culinaire.

Encore un grand concentré de stands de la cuisine du monde. Ethiopie, Chine, Salvador, Italie, Suisse, ... Les saveurs du monde entier à portée de main, toujours aussi respectueuse des végétariens.

Moi j'ai arrêté mon choix sur le stand turc, (ô sacrilège à mes ancêtres) où j'ai dégusté un golzeme aux légumes franchement savoureux. Recette typiquement turque qui m'avait fait saliver sur le blog de Cuisine moi un mouton, j'ai pu finalement gouter sa version traditionnelle : il s'agit d'une sorte des crêpe salée à la farine et au yaourt, fourrée de légumes du soleil, servie avec une salade de betterave et de choux. Vraiment fameux, festin pour £5.

Un peu le même principe que le Pop Brixton mais en plus cheap, l'idée c'est plutôt de manger sur le pouce. S'asseoir est par contre un peu compliqué surtout quand il fait -12° pleut dehors.
Boiler house food hall 91 E1 6QL, Brick Ln, London E1 6QL




Les pub anglais 



the prince alfred manger a Londres plaisir papilles pub anglais british


Le Prince Alfred 
_______________

Mon grand coup de coeur du séjour. Un endroit magnifique, aux boiseries atypiques, so british, un accueil chaleureux, une cuisine gouteuse : pâmoison pour le risotto aux champignons, betterave et citrouille. J'ai adoré m'y poser, j'ai rechigné à le quitter, et viendrai en re-saluer les murs lors de mon prochain passage à Londres.
The Prince Alfred 5A Formosa Street London W9 1EE


the duke of kendal manger a Londres plaisir papilles pub anglais british


 The Duke of Kendall
__________________

Tombé par hasard sur ce pub très british, bien situé entre Hyde Park et Marble Arch. La déco est magnifique, tout de bois sculpté, l'ambiance hivernale est au rendez-vous  et les plats, plutôt traditionnal british, sans être à tomber par terre sont quand même très bons, comme en atteste mon bon souvenir de la vegetables pie avec sa salade.
The Duke of Kendall 38 Connaught St, London W2 2AF

the churchill's arms manger a Londres plaisir papilles pub anglais british



 Le Churchill's arms
_________________

Le plus beau pub de Londres, situé dans le quartier de Nottinghill. Ses façades, toujours fleuries ou végétales, sont inoubliables, et l'intérieur est d'une beauté scandaleuse, avec son amas d'objet tous plus british les uns que les autres, suspendus au plafond. Bâti en 1750, les grands parents du grand Churchill le fréquentaient assiduemment. On raconte qu'aujourd'hui de nombreuses célébrités en ont fait un de leurs lieux de prédilection.
S'il est un endroit où manger à Londres, ce serait assurément celui-là.
Attention : réservations fortement conseillées si tu ne veux pas te retrouver frustrée, l'endroit est très populaire, et franchement très plein, du coup. 
The Churchill Arms 119 Kensington Church Street London W8 7LN



Les chaines de restauration rapide 



Une des choses étonnantes à Londres, c'est son incroyable quantité de fast food, instaurés à tous les coins de rue, incitant les londoniens à facilement attraper un repas en sortant du boulot. Le nombre d'enseignes est très surprenant pour des yeux français, plutôt habitués au Mc Do et autres horreurs gastronomiques. A Londres, la dirty food est peu à peu chassée du paysage.

Le truc assez surprenant, c'est la façon dont tu payes un supplément si tu manges sur place. Mais ce qui l'est plus encore, c'est que si tu payes le tarif à emporter et mange ta commande sous leurs yeux, ils ne te disent rien. Testé à chaque endroit.


la pain quotidien manger a Londres plaisir papilles fast food british


Le pain quotidien
_______________

Une valeur sure, et vraiment agréable. Chaîne de restauration belge aux traditions bien françaises, le pain quotidien, entre le fast food et le restaurant, c'est l'assurance de déguster quelque chose de bon dans un cadre au design rustique, comme on aime à les apprécier, pour les valeurs auxquelles il nous renvoient. Petit-déjeuner, sandwich sur le pousse, repas du midi, gouter du 4h, l'offre est variée, toujours délicieuse, et la particularité du pain quotidien outre-manche, c'est le fait de proposer une carte de plats qu'on a pas l'habitude de voir sur les étalages de nos pains quotidiens nationaux. D'ailleurs, le pain quotidien marseillais de la place aux huiles, celui où j'adorais venir me prendre petit déjeuner et pause thé de 4h les journées d'hiver a fermé, apparemment. Deuil national pour cette information tristement insupportable.
A noter : un des seuls endroits, avec le Paul, où l'on peut acheter du pain de qualité à Londres, dixit ma pote expat.


itsu manger a Londres plaisir papilles fast food british



 Itsu
_____

Mon coup de coeur anglais. Itsu, le fast food japonais. On en trouve à tous les coins de rue. La nourriture est excellente, pavée d'épices que nous ne connaissons pas forcément. J'ai tout aimé dans le Itsu. Les locaux, tout de bois ornés, où je me suis souvent reposée une petite heure, les plats, franchement à tomber, pas très caloriques et très variés, avec un large choix au rayon végétarien,
la politique : le soir, histoire de ne pas gaspiller, si tu achètes deux plats, on ne t'en fait payer qu'un, dans le genre bonne surprise, c'est toujours agréable, et la boisson en libre service, l'eau au concombre.
A quand l'arrivée en France, s'il vous plait ?


leon manger a Londres plaisir papilles fast food british


 Leon
______

La plus healthy. Plus rare que les autres chaines installées dans la capitale, la cuisine de Leon ne se connote pas d'une consonance étrangère, mais tape dans le clean eating, comme l'indique sa baseline "naturally fast food". Plutôt chouette à l'intérieur comme à emporter, ma salade de quinoa aux petits pois était franchement gouteuse.



 Wasabi
_______

Chouette aussi, mais moins avenant, pour une raison que je ne m'explique pas. Le curry japonais est un délice. Moins de choix pour les végétariens, peut-être. Ou alors le fait que les locaux, tout de plastique construits, font plus cheap, plus fast food.



bill's manger a Londres plaisir papilles fast food british



Bill's Restaurant
_______________

Une chaine de restauration aux allures un peu chic, tout en gardant des prix accessibles.
A tester : celui de Covent Garden, situé dans un très beau bâtiment, le Lyceum Theatre, qui abrite les représentations de la comédie musicale The lion king, au 21 Wellington st.
Bill's Restaurant 21, Wellington Street, London WC2E 7DN



Manger un dessert 


biscuiteers manger a Londres plaisir papilles dessert british unicorn licorne



Biscuiteers
___________

Repéré sur un blog, mais tombé dessus par hasard au cours d'une pérégrination à Portobello, Biscuiteers c'est une magnifique petite boutique qui envoie du lourd au niveau de sa façcade, entre le Beetlejuice et le Alice in Wonderland, et te pousse donc à forcément pousser la porte, surtout si tu as aperçu en vitrine la minutie dans le travail des biscuits de pain d'épice.
A l'intérieur, rien de fameux en terme de déco, mais l'art des choses réside dans la richesse du design des biscuits de pain d'épices. Sous toutes ses formes et toutes ses élaborations, on en prend plein les yeux dans la boutique à l'étage, tant par les vitrines de Noël que par les biscuits classiques. Le magasin propose même un atelier pour décorer ses propres biscuits le samedi après-midi pour les enfants, phénomène auquel il était drôle d'assister de la part d'une maman francophone très South Kensington qui menait sa BCBG fille de 9 ans et sa petite copine anglaise décorer des biscuits pour la maudique somme de beaucoup trop cher.
Nous on a pris bien évidemment la licorne, parce Ride an unicorn or die trying.
Biscuiteers, 194 Kensington Park Road London W1 2ES





bobajam manger a Londres plaisir papilles dessert british rainbow cake


Boba jam
__________

Trouvé au hasard d'un vagabondage dans le Soho, Boba jam c'est une très jolie petite échope au design plutôt épuré qui te propose... Une carte de dessert asiatiques, uniquement.
Ce sont des desserts japonais, thai, coréens qui te sont proposés, tandis que de la pop chinoise se déverse entre les murs, et que les deux serveuses se parlent dans une langue d'Europe de l'Est, probablement le tchèque ou le polonais.
J'ai aimé la particularité multiculturelle de ce petit ersatz, idéal pour se poser après une longue marche. Le design des plats, très soigné, te donne l'impression de manger le dessert de ta vie, précieux comme un joyau. Moi j'avais pris un Raindrop cake, franchement pas déçue du voyage.
Bobajam, 80 Dean Street, London W1D 3SL



Boire un café 


cafe a Londres hiver noël christmas coffee london

Les cafés, ce n'est pas ce qui manque à Londres. Sans parler des florissantes chaînes Starbucks, Nero, Costa, etc... de nombreux petits cafés, agréable et jolis, très british ou très design valent le coup de passer prendre une pause à leurs tables.
Disons qu'il fait tellement froid, que tout le monde se précipite sur une boisson chaude, remontante. Aussi, les gouts sont bien plus multiples que nos tristes cafés et thé verts français.

Ils sont parfumés au gingerbread, toffee nut, speculos, aux arômes spécial Noël, sans parler de la variété qui gravite autour des chocolats, au lait, au lait de soja, au lait d'amande, possibilité de trouver du chocolat chaud lindt aussi...

Mais la petite particularité de la saison hivernale, c'est aussi et surtout ces trois boissons qu'on croise partout dans la ville. A commander dans un pub, dans un café, dans la rue...

- Le mulled wine : le vin chaud, parfumé aux épices. C'est bon, relevé aux épices, plutôt très sucré. Meilleur que le vin chaud français, pour être franche  : on sent moins le gout du vin, plus celui des épices et du sucre.

- Le mulled cider : le cidre chaud, la petite déception. Pas assez sucré (c'est moi, la sucrophobe qui dit ça ?) et un peu trop acide. Gout du cidre assez travesti : bref, c'est meilleur froid.

- Le mulled spiced apple juice : une tuerie ! Saveur du jus de pomme mélangée à celle des épices  : cannelle, girofle, cardamonne, badianne... C'est fort en goût, et pourtant très léger, proche du verre d'eau, loin de l'épaisseur du mulled wine. Rarement bu quelque chose d'aussi bon.




Boire un verre & bien s'habiller


the oak london branché trendy boire un verre danser chic posh londres



 The Oak
________

The Oak, c'est un magnifique pub anglais, situé à Westbourne Park qui contrairement à la tradition décontract du pub anglais, met la barre un peu plus haut : un peu posh, mais pas trop non plus, c'est branché, on y croise du beau monde, le tout dans un cadre Edouardien de toute beauté. Mais le feu de l'action, c'est upstairs qu'il a lieu, dans le lounge bar où les anglais s'enjaillent à la lumière tamisée, cocktails à la main.
La difficulté, c'est de trouver des places assises le week end.
Nous on a testé le matcharita. Et comment dire ? C'est le meilleur cocktail que j'ai jamais bu de ma vie, et pourtant je suis pote avec un des barmans du Carry Nation qui m'en fait régulièrement des fameux à domicile.
Le cocktail au thé, donc... Une tuerie. Jamais descendu un cocktail aussi vite. Rhum + thé matcha + un quelque chose de sucré. Bonheur de mes papilles. Le serveur me voit descendre mon verre. Fell healthy now ? Oh yeah !!!!
The Oak - 137 Westbourne Park Road Notting Hill London W2 5QL


Plus de bonnes adresses ? ici



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire